Mardi 2 Février, c’est la chandeleur

Mardi 2 Février, c’est la chandeleur, l’occasion de manger des crêpes salées ou sucrées et de se régaler en famille.

Mais d’où vient cette tradition ?
Les origines de la Chandeleur est un mélange de traditions religieuses et païennes.

La Chandeleur a tout d’abord des origines romaines. Elle s’appelait avant la Chandeleuse et vient du mot "chandelle". En effet, la Chandeleur vient de l’expression latine " festa candelarum " qui signifie "fête des chandelles", car la bénédiction des cierges se déroulait ce jour là.

À l’origine, la chandeleur marque le moment où les jours commencent à s’allonger plus rapidement. On fêtait alors le retour à la lumière en marchant aux flambeaux, puis en disposant des chandelles dans sa maison, et enfin en mangeant des crêpes !

Dans la religion catholique, la Chandeleur est le jour de la présentation de Jésus au temple, 40 jours après Noël, jour de sa naissance.

Cette christianisation de la Chandeleur se fait en 472, lorsque le pape Gélase organise des processions aux chandelles qui symbolisent "Jésus lumière d’Israël". Les cierges sont bénis le jour de la Chandeleur en signe de purification. Durant des siècles, la Chandeleur était symbolisée par les chandelles et les crêpes. Aujourd’hui il reste surtout les crêpes.

Pourquoi des crêpes ?


Tout d’abord, leur forme ronde et leur couleur symbolisent le disque solaire, et le retour de la lumière.
Ensuite, les crêpes demandent peu d’ingrédients et sont réalisées avec l’excédent de farine de l’année précédente. On les tourne en espérant prospérité et abondance dans les prochaines récoltes.

Voici une recette pour contenter votre famille ?

500 g de farine de froment
200 g de sucre
3 œufs
1 pincée de sel
50 g de beurre
1 litre de lait demi-écrémé

Préparation de la pâte à crêpes

– Dans un saladier, mettre le sucre, le beurre fondu, le gros sel et les œufs.

– Battre l’ensemble et ajouter progressivement la farine de froment et un demi verre de lait jusqu’à obtenir une pâte homogène et sans grumeaux.

– Délayer ensuite avec le reste de lait.

Laisser reposer la pâte environ 1 heure avant la cuisson.